EN | liens | cont@ct | ©
Laurent Contamin
auteur, metteur en scène, comédien
Trois petites formes théâtrales
Invitez le théâtre chez vous !
En pure Perte  et Juby  en tournée "à la carte" (theâtres, bibliothèques, lycées, bars, à domicile...). Ils seront rejoints, à partir de mai 2018, par En attendant Dersou.
Prochaines représentations : Paris, Haut-Rhin, Val-de-Marne, Essonne, Aisne, Charente, Calvados. Et chez vous ? Prenez date ! (onglet cont@ct, en haut à droite)
> Lire la suite
Un clic, un texte
D'un spectacle à l'autre... 
> bibliographie
> Lire la suite
L'autre Chemin

(...) Les nuages vus du ciel la peau du cou enfants errants sans papiers les lits alignés d’un foyer deuxième génération, pensif deux taches de sang qui dansent on leur apprend le maniement des armes ils dansent dans la lumière un couple avec un chat noir se baigne dans le lavoir les ambulanciers laissent mourir les malades / hommes de dos alignés contre un mur maintenant la nuit est descendue les hommes fument devant le hammam une mère pleure son enfant disparu : elle a un trou à la place du ventre...

(...) Me tromper moi-même Me tendre des pièges Creuser mon ignorance Déjouer mes certitudes

(...) Et parce que la nuit est tout à fait noire, maintenant, qu’elle vient de l’Est et qu’elle veut pour ses enfants autre chose que le règne du Grand Capital, elle dit : « Ce filet blanc comme la page de l’écriture, on le tend dans les clairières au petit jour : des oiseaux viennent s’y prendre, des signes vivants viennent s’y perdre. Serez-vous des oiseleurs, vous aussi, hommes de rien ? Saurez-vous témoigner de la présence ? » On épiait dans les arbres, et quand les signes noirs des rets se sont mis à chanter, on a chanté avec eux.

Le feu est allumé.


> + d'infos sur le texte

1332135 pages vues.