EN | liens | cont@ct | ©
Laurent Contamin
auteur, metteur en scène, comédien
Trois petites formes théâtrales
En pure Perte, Juby, Le jeune Homme Paul  et En attendant Dersou  toujours en tournée "à la carte" (musées, théâtres, bibliothèques, lycées, bars, à domicile...)
Prenez date ! (onglet cont@ct, en haut à droite). + d'infos sur la page FB Une trilogie européenne. Prochaines dates : Bourron-Marlotte (77), Château-Thierry (02), Poët-Laval (26)
> Lire la suite
En résidence
Résidence janvier-juillet à Bourron-Marlotte, avec le Service Livre du Conseil Régional d'Ile-de-France.
Au programme :
- 20 mars, table ouverte à la bibliothèque municipale & lecture publique à la libraire-galerie L'Empreinte, à destination du jeune public
- 12 avril, table ouverte au café de la paix & atelier d'écriture à la librairie-galerie L'Empreinte
- 13 avril, rencontre à l'Astrolabe de Melun
- 14 mai, En attendant Dersou  à l'Atelier Delort
- 18 mai, nuit des musées à la mairie-musée
- 24 mai, "Des mots dans les branches"... 19h à la bibliothèque, 20h30 aux Délices de la Terre, 22h à l'Empreinte
- 6 juin, rencontre avec des collégiens d'Avon
- 13 juin : balade poétique en forêt avec les CM1-CM2
- 22 juin : performance en forêt
- 2 juillet : rencontre avec les résidents des Chênes rouges
... à suivre... > résidence
> Lire la suite
La Cigalière

ALEX : Vous avez vu la pinède ? Elle est très mal entretenue, il faudrait couper deux arbres sur trois mais ça fait dix ans que personne ne s’en occupe alors forcément… La nature reprend ses droits, et tout tend vers le plus grand désordre possible. C’est le troisième théorème de la thermodynamique : l’accroissement de l’entropie. 

MARTHE : La pinède n’est pas dans les deux hectares en métayage ?

ALEX : Non. Le métayer fait les champs. La pinède c’est moi.

MARTHE : Ah.

ALEX : Vous voyez l’état.

MARTHE : Je vois l’état.

ALEX : Bilan des courses : je vends. Bye bye les cigales. Bye bye le sweet heart.

MARTHE : Vous travaillez dans quoi ?

ALEX : Je suis professeur. Je ne vends pas pour en retirer de l’argent, si c’est ce que vous voulez savoir. Je ne suis pas aux abois.

MARTHE : C’est un jeu ou vous êtes naturellement odieux ?

ALEX : Naturel, naturel.

MARTHE : Vous savez c’est plutôt pitoyable.

ALEX : Mais j’espère bien. J’espère bien. Je vous prête ma terrasse et ce qu’il y a entre vous et moi, ma chère Marthe du département du Rhône, c’est uniquement cela : le prêt de ma terrasse jusqu’à 17 heures 33 et l’éventualité d’une transaction immobilière. Bizness is bizness. Ne l’oublions pas. Au revoir à la dame et bonjour la promenade. De rien pour les glaçons.

Il sort.


> au sujet du texte

> article de presse 

1699951 pages vues.